Marie Boullier
Sophrologie et Hypnose Ericksonienne

Hypnologue, hypnothérapeute ou hypnotiseur?

Hypnose

Différents termes pour une même pratique. L’hypnose en France ne fait pas partie des professions réglementées. Chacun est donc libre de choisir sa dénomination, avec quelques nuances.

Hypnotiseur?

Le terme « hypnotiseur » renvoie souvent à l’univers « spectacle » de l’hypnose. On peut penser à Mesmer et toutes les approches divertissantes de l’hypnose. Amusante, surprenante, cette pratique de l’hypnose cherche à impressionner. Bien qu’ayant permis de la faire connaître, cela provoque parfois une image réductrice de l’hypnose. C’est une des approches mais ce n’est pas celle que je pratique. Je suis formée à l’hypnose thérapeutique, orientée vers le changement.

Hypnothérapeute?

En France, le terme « hypnothérapeute » est réservé aux personnes issues du corps médical formée à l’hypnose. La législation est encore souple sur l’utilisation de ce terme mais des cas de jurisprudence ont déjà été recensé dans ce sens. L’ordre des médecins souhaite réserver ce terme aux personnes issues de son milieu. Tout comme légalement, l’hypnose n’est pas habilitée à « guérir ». Elle ne se substitue pas à un traitement ou un avis médical, mais les résultats sont là !

Alors pourquoi avoir choisi le terme « hypnologue »?

Tout d’abord, c'est pour être au clair avec ce qu’est pour moi pratiquer l’hypnose. J’ai suivi une formation de plus de 250 heures d’apprentissage et d’expérience afin de pouvoir pratiquer et m’approprier chaque technique. Au-delà cet aspect, c'est un apprentissage humain de la relation d’aide et d’accompagnement. Cela nécessite du temps, et c’était pour moi essentiel de prendre le temps d’intégrer harmonieusement toutes ces dimensions. Prendre le temps de maîtriser tous les outils techniques afin de pouvoir mieux m’en détacher pour être totalement là, présente avec vous et pouvoir construire chaque accompagnement dans le souci de VOTRE objectif. Un peu comme un peintre qui dispose d’une palette de couleurs. Ces techniques ne sont rien sans la capacité à être dans la relation d’accompagnement.

La technique n'est rien sans vous

C’est là que vous intervenez. Vous avez en vous l’inspiration nécessaire pour savoir quelles couleurs mettre ensemble, les nuances dont vous avez besoin et ce que vous voulez peindre. De quoi avez-vous besoin pour atteindre votre objectif ? Une des questions centrales de chaque accompagnement. En cela l’hypnose est centrée sur vous, et chaque séance l’occasion de construire votre solution pour aller vers le changement.

Pour moi, être hypnologue, c’est avoir appris et expérimenté l’hypnose dans le but de vous accompagner dans une dynamique de changement et d’évolution personnelle.

J’ai donc choisi d’adhérer au Syndicat des Métiers de l’Hypnose dans lequel je retrouve toute la richesse des différentes dimensions de l’hypnose ainsi que les valeurs que j’y attache. Vous pouvez retrouver sur leur site la définition complète d’un hypnologue que je vous invite à consulter. Vous serez surpris de tout ce que cela explore !


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.